Quand le corps parle en silence

Au lendemain de la fête du travail, au lendemain de la fête du muguet, me voilà installée dans la villa… Sans savoir où je vais, je vais… Un mois pour parler, dire, raconter, exprimer ! Libérer la parole, ma parole, libérer les paroles de ceux qui dans un corps différent mais toujours en mouvement parlent d’eux, disent des choses, expriment des émotions, dessinent les lignes de la danse, leur danse, c’est leur histoire. Ils racontent par le va et vient du mouvement, mélodieux et tranchant, ce que l’on voit mais ne ressent pas, ce que l’on pense mais ne dit pas !

Voici une première histoire :


Mamé YANSANE

Based on the statement that anyone can dance, I often offer my skills to those called "socially excluded". Hence, my overarching methodology is mainly the creative process as collaborative and participative, incorporating ownership and decision making, as well as inclusive and learner-centered approaches.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *