Ma Villa Réflexive, quelles vues, quelles perspectives ?

D’abord une grande entrée, pour tous les invités,
Sans pièce de réception, étiquette ou recettes,
En guise de salon, une vue sur l’horizon,
La mer pour tout miroir, la marée comme horloge,
À l’heure d’internet, une bibliothèque,
Sons, images, vidéos, disons .. trésoro-thèque,
Une cuisine immense, où tout n’est qu’expérience,
À chacun ses épices, ses auteurs préférés,
Priorité aux restes, aux idées ‘gueules cassées’,
Elles forcent au recyclage, nous engagent au partage,
Peut-être une véranda, comme un point de passage,
Intérieur/extérieur, un peu chaude avant l’heure,
Protège les jeunes pousses, prolonge les vacances,
Multiplie la lumière, un lieu de bienveillance,
La porte sur le jardin où fleurissent nos semences,
À force de travail, d’attente, de patience,
Rien n’est jamais gagné, rien n’est jamais perdu,
En Villa Réflexive, soyez les bienvenus !



Citer ce billet
ceciledubernet (2018, 1 mars). Ma Villa Réflexive, quelles vues, quelles perspectives ? Espaces réflexifs, situés, diffractés et enchevêtrés. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tjoq

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Chère Cécile, je te remercie pour ces premiers mots partagés dans la Villa, que tu dessines de telle sorte que j’ai envie de venir y passer quelques instants numériques tout au long de ton séjour, tout à la fois dans le jardin, la cuisine, la bibliothèque et la véranda. Bienvenue à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search