(Altérité) Résister

(Altérité)

résister serait, en premier lieu, résister à la

Sensation interne

De la chute

Du corps

Sublime vertige ou endormissement, jusqu’à –

(Désir de mort comme satisfaction

Pulsionnelle (prendre du champ, loin

de), qui

Si l’on n’y prend pas garde

Risquerait de conduire à un

Total)

Repli sur soi (« faire attention », litanie alors sourde)

Comme une réponse évasive

Au désir (archaïque, violent, invalidant) fantasmé de meurtre (et mourir)

A notre

Encontre./

Ouvrir l’espace en soi

l’espace d’altérité puisse

demeurer

autrement que dans l’espace

enclavé de la

crypte,

c’est-à-dire comme

avalé//
monde disparu
seulement perceptible
dans la douleur ou l’absence à

soi-même

Résister à la
douleur (de vivre, d’exister), non pas
en en prolongeant la souffrance,
mais en délestant de ce qui

(le poids

mortifère)
des signes internes de la mort

en soi//ouvrir, élargir

l’horizon

apprendre le
regard

de l’autre

(plonger aussi mes yeux
dans les tiens (- no fear//no more fear)

Résister comme

positionner le corps
interne (psychique, sexuel, pulsionnel)
et lui

permettre
une respiration
interne (l’air, et l’amour, circulant à travers les membres, de soi à –
(et aller vers, et encore)

ouvrir
cet espace
de lien

possible

LB-2016


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 06/04/2016

    […] peu timide, je pousse la porte de la villa et je rejoins Louise pour une coloc’ du hasard. J’ai beaucoup retourné, ces dernières années, la notion […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *