Respirer : la parole vraie et vitale

Dire que la parole vraie est vitale, c’est comparer la parole au souffle, la vérité à l’oxygène, rempart à la toxicité de la parole détournée et pervertie.

Respire

Livre de Anne-Sophie Brasme

Film, adaptation de Mélanie Laurent

Respire,+poster

“C’est bien connu : les gens les plus fous sont aussi ceux qui , au premier abord, ont l’air tout à fait normal“. p.16

“Parler par pudeur, par violence, par colère, par douleur aussi. On écrit comme on tue : ça monte depuis le ventre et puis d’un coup ça jaillit, là, dans la gorge. Comme un cri de désespoir.“ p.18

“(…) je redoutais la vérité, autant que les remords, les passages à vide, les boules qui vous oppressent au fond de la gorge, les remises en question, la révolte. J’avais peur, tout simplement, d’avoir été aveuglée et de devoir soudain ouvrir les yeux.“ p.18

“la vérité est que je n’ai pas vu les choses venir. Ou plutôt que je n’ai pas voulu comprendre.“ p.162

“J’aurais pu profiter de son moment de faiblesse pour faire quelque choses, la réduire à néant à mon tour, mais j’étais restée impuissante.“ p.165

“J’avais tout perdu, elle m’avait tuée.“ p..165

“J’ai oublié de respirer. Je ne sais plus comment il faut faire.“ p.188


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l’information et de la communication / STS
Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *