Nouveautés à la Villa : Langue et transparences

Septembre, mois de (r)entrée… Rentrée pour presque tous, entrée (à la Villa) pour moi et pour MorFlog.

Nouvelle occupante aux Espaces Réflexifs. Me voici arrivée à la Villa, heureuse d’occuper cet espace partagé, mais intimidée par la présence des locataires précédents, toujours très forte et soutenue par les liens permanents qui restent ici. Je remercie Mélodie et Marie-Anne de m’avoir invitée, et  Claire du passage des clés. Je me réjouis de participer de cette expérience si enrichissante et d’être présente ici, à la Villa des échos, des reflets, des miroirs, des fantômes…

Nouvelle occupante et nouveau regard sur la réflexivité, celui d’une diachroniste: je suis linguiste, je travaille avec la langue, comme Marie-Anne et Claire, mais je m’occupe plutôt de l’histoire de la langue. J’ai commencé mon voyage particulier à l’intérieur des langues romanes au moment précis où j’ai connu le latin, la langue-mère. Ma passion : comprendre et essayer d’expliquer les changements dans la langue espagnole, puis comparer son évolution avec celle des autres langues romanes que je connais, le français et l’italien. Faire une réflexion sur sa propre langue c’est toujours passionnant…

Nouvelle occupante, nouveau regard et nouvelle langue : l’espagnol va arriver à la Villa avec moi. En accord avec Mélodie et Marie-Anne, même si je peux écrire un peu en français, je vais publier mes billets en espagnol. D’abord, parce que c’est ma langue « naturelle » pour la réflexion, mais aussi parce que je lis ce blog collectif habituellement et j’admire la belle façon d’écrire de tous les occupants précédents : je ne veux pas être responsable d’un mois caractérisé par un français à peine lisible… En espagnol, je suis sûre, je pourrai vous offrir des plus jolis textes.

Nouvelle occupante, nouveau regard, nouvelle langue et nouveau motif : les transparences. Je vous propose de regarder la langue à travers cette image, celle des « transparences », et spécialement des transparences vivantes, liées à la nature. Mon approche de la langue, et surtout de son évolution, veut toujours voir au-delà des faits linguistiques, chercher la transparence qui explique ses changements, étudier les traces des « parlants »  dans le cours de l’histoire… Je vous invite chercher ces transparences vives avec moi.

Transparences. Photo Elena Ruiz pour MorFlog

N.B. : Vous pouvez faire des commentaires en français, bien sûr…


Elena Azofra

Profesora de Lengua española (Historia de la lengua y Morfología) en la Facultad de Filología de la Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED), en Madrid, España.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 24/10/2012

    […] – “Nouveautés à la Villa: Langue et transparences“ […]

  2. 08/12/2012

    […] @yann_c Langue et transparences, Elena Azofra, septembre 2012Nouveautés à la Villa: Langue et transparences […]

  3. 03/01/2013

    […] Et puis il y a la bande réflexive : Mélodie Faury, Benoît Kermoal, Stéphanie Messal, Elena Azofra, Maxime Durisotti que j’ai embarqué dans les réflexivités… la lecture des uns et des autres, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *