Ecriture, terrain, science, parcours et réflexivité – Quelques éléments bibliographiques

Une bibliographie collective, interdisciplinaire est en cours de constitution : n’hésitez pas à y contribuer en commentant ce billet !

(Les billets publiés depuis janvier sur les Espaces réflexifs sont disponibles ici)

En construction permanente …

Participants à la bibliographie collective (pour l’instant) :

Stéphanie Messal, Yann Calbérac, @Peau_dane, @placardobalais, @enklask, Sarah Cordonnier, Mélodie Faury

Photographie : zen, certains droits réservés (Creative Commons)

  • Écritures, terrain et réflexivité

(Suggestions et annotations de Yann Calbérac)

(Suggestions et annotations de Jonathan Chibois)

Les textes de Bruno Latour, parce qu’il permet de décrypter l’écriture scientifique.

Augé, M. (1986). Un ethnologue dans le métro. Paris: Hachette. 125 p.

Boucheron, P. (2010). Faire profession d’historien. Paris: Publications de la Sorbonne. 200 p. (très beau texte)

Caratini S. (2004). Les non-dits de l’anthropologie. Vendôme, France : Presses Universitaires de France.

De Sardan, O. (1995). « La politique du terrain. Sur la production des données en anthropologie », Enquête, 1, Les terrains de l’enquête, p. 71-112.(le pédagogue De Sardan)

De Sardan, O. (2000). « Le “je” méthodologique : implication et explicitation dans l’enquête de terrain », Revue Française de Sociologie, 41(3), p. 417-445.

Ghasarian C. (2002). De l’ethnographie à l’anthropologie réflexive, Nouveaux terrains, nouvelles pratiques, nouveaux enjeux. Malesherbes, France : Armand Colin.

Eribon, D. (2009). Retour à Reims. Paris: Fayard. 247 p. (magnifique)

Ernaux, A. (2011). L’atelier noir. Paris : De Conti. 208 p. (quelques mots en ligne)

Farge, A. (1989). Le goût de l’archive. Paris: Le Seuil. 152 p. (sensible)

Favret-Saada, J. (1977). Les mots, la mort, les sorts. La sorcellerie dans le Bocage. Paris : Gallimard. 332 p. (la formidable et controversée Favret-Saada)

Foucault, M. (1983), L’écriture de soi, Dits et Écrits II, Paris : Gallimard (2001). pp. 1234-1249

Foucault, M. (1966) Les mots et les choses. Paris : Gallimard, 1966. (le classique Foucault)

Geertz, C. (1973). The Interpretation of Cultures. New York : Basic Books. (l’incontournable initiateur Geertz)

Geertz, C. (1988). Ici et Là-bas. L’anthropologue comme auteur, Paris : Métaillé (1996).

Hébert, S. (2009). « Ce que la pensée doit au carnet ».  http://www.revuerectoverso.com/spip.php?article162

Leservoisier O. (2005). Terrains ethnographiques et hiérarchies sociales. Retour réflexif sur la situation d’enquête. Clamecy, France : Karthala.

Lejeune, P. (1975). Le pacte autobiographique. Paris: Le Seuil. 357 p. (pour questionner le rapport à soi)

Lévy, J. (1995). Egogéographies. Matériaux pour une biographie cognitive. Paris: L’Harmattan. 190 p. (la démarche est intéressante)

Lussault, M. (2003). « Réflexivité » in Lévy, J. et Lussault, M. (dir.). Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Paris: Belin. pp. 775 et 776.

Marcus, G. E. et Cushman, D. (1982). « Ethnographies as Texts« , Annual Review of Anthropology, Vol. 11., pp. 25-69.

Noiriel, G. (2003). Penser avec, penser contre. Itinéraire d’un historien. Paris: Belin. 312 p. (un bel exemple)

Noiriel, G. (2009). « De quelques usages publics de l’histoire ». Tracés. Revue de Sciences humaines. Hors-série 2009. A quoi servent les sciences humaines (I). p. 123 à 132.

Nora, P. (dir.) (1987). Essais d’égo-histoire. Paris: Gallimard. 375 p.

Saint-Arnaud, Y. (2001). La réflexion dans l’action. Un changement de paradigme. Recherche et Formation, 36, pp. 17-27 (source : http://niroland.hypotheses.org/23)

Schön, D.A. (1983). The reflective practitioner: how professionals think in action. New York : Basic Books, 374 p.

… et beaucoup d’autres encore (voir la bibliographie de l’introduction de Ghasarian).

Billets de carnets de recherche

Faury, Mélodie (5 décembre 2011) “Le “carnet” de recherche”. L’Infusoir [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012. http://infusoir.hypotheses.org/1984

Faury, Mélodie et Giraud, Frédérique (13 février 2012) “Le carnet de thèse”. Espaces réflexifs [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012.   http://reflexivites.hypotheses.org/641

Kermoal, Benoît, (11 janvier 2012) « “L’œil de la caméra” de la thèse en cours”« . Enklask/Enquête [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012.   http://enklask.hypotheses.org/364

Kermoal, Benoît, (21 février 2012) « Négocier le tournant de la pointe sèche« . Enklask/Enquête [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012.   http://enklask.hypotheses.org/382

Regnard, Delphine (14 janvier 2012) “Multiplasticité de l’écriture”. Enseignant en cherchant [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012.   http://enseignant.hypotheses.org/270

Blogs ou carnets de recherche de chercheurs

Le blog de Marc Jajah (SoBookOnline) : http://www.sobookonline.fr/

Le carnet de recherche de Marie-Anne Paveau : La pensée du discours

  • Science et réflexivité

Berthelot, J.-M. (dir.) (2003). Figures du texte scientifique. Paris: PUF. 312 p. (un ouvrage fondamental pour questionner le texte scientifique, même si la réflexivité n’est pas présente)

Bourdieu, P. (2001). Science de la science et réflexivité. Paris : Editions Raisons d’agir.

Jurdant B. (2006), « Écriture, Réflexivité, scientificité », Sciences de la société, n°67, p131-144.

Le Marec, J. (Ed.) (2010), Les études de sciences : pour une réflexivité institutionnelle, Paris : Editions des archives contemporaines.

Woolgar, S. (Ed.) (1988), Knowledge and reflexivity. London : Sage publications. 214 p.

Billets de carnets de recherche

Blanchard, Antoine (10 septembre 2010) “Et si les chercheurs devenaient réflexifs ?”. La science, la cité [blog]. Consulté le 25 février 2012. http://www.enroweb.com/blogsciences/index.php?2010/09/10/437-et-si-les-chercheurs-devenaient-reflexifs

  • Réflexivité et parcours de chercheur

Calbérac, Y. (2010). Terrains de géographes, géographes de terrain. Communauté et imaginaire disciplinaires au miroir des pratiques de terrain des géographes français du XXe siècle. Thèse de doctorat en géographie dirigée par le Professeur Isabelle Lefort (Université Lumière Lyon 2). 2 volumes (392 p et 400 p) (En ligne)

Billets de carnets de recherche

Faury, Mélodie (22 septembre 2011) “D’une expérience vécue à un questionnement de recherche en sciences humaines”. L’Infusoir [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012. http://infusoir.hypotheses.org/1465

Kermoal, Benoît (10 octobre 2011) « 48 rue Jean-Louis Rolland« . Enklask/Enquête [carnet de recherche]. Consulté le 25 février 2012. http://enklask.hypotheses.org/279

 


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l’information et de la communication / STS
Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Eva Sandri dit :

    Bonjour,
    En effet je viens de remarquer que nous faisons partie du même laboratoire. Je serai très contente de pouvoir parler de ces questions à l’occasion. A ce propos, je suis en train d’écrire un texte faisant la synthèse des écrits sur la réflexivité (en muséologie et en pédagogie principalement)et je me demandais si je pouvais le proposer sur ce carnet en tant que billet invité lorsqu’il sera prêt, serait-ce envisageable ?

    • Mélodie Faury dit :

      Bonjour Sandra,
      Je me chargeais de la publication en février sur les Espaces réflexifs, mais je peux tout à fait vous inviter à écrire ce billet sur l’Infusoir, carnet de recherche sur lequel je serai prochainement amenée à réaborder largement ces questions. N’hésitez donc pas à m’envoyer votre texte si cela vous intéresse.

  2. Eva Sandri dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette bibliographie très complète !
    Étudiant moi-même le concept de réflexivité en muséologie, voici quelques propositions bibliographiques :

    Dictionnaire des sciences humaines. 2006. « Réflexivité et modernité ». PUF. Consulté le 10 novembre 2011. En ligne : http://www.puf.com/wiki/Dictionnaire:Dictionnaire_des_sciences_humaines/R%C3%89FLEXIVIT%C3%89_ET_MODERNIT%C3%89
    (pour une définition assez générale)

    Coulon (Alain). 2007. L’ethnométhodologie. Paris : PUF. (Que sais-je ?)
    (il est question de l’approche réflexive décrite par Garfinkel)

    Amato (Étienne Armand). 2010. « Du butinage réflexif à la spatio-temporalisation des informations sur le Web », p. 63, in : Mémoires & Internet, sous la direction de Nicole Pignier et Michel Lavigne. Paris : L’Harmattan.
    (pour une analyse de la réflexivité en lien avec les enjeux du numérique)

    Cécile Gardiès, Patrick Fraysse et Caroline Courbières , « Distance et immédiateté : incidences du document numérique sur le traitement de l’information », Études de communication , [En ligne], mis en ligne le 01 octobre 2009. URL : http://edc.revues.org/index478.html. Consulté le 13 décembre 2011.
    (pour analyser les liens entre réflexivité et documentation)

    Séréna-Allier (Dominique). 2008. « Réinventer le propos du Museon Arlaten : une mise en abyme du musée ethnographique ». p.213-218, in : De nouveaux modèles de musées ? Formes et enjeux des créations et rénovations de musées en Europe. XIXème-XXIème siècle. / Sous la direction d’Anne-Solène Rolland et d’Anna Murauskaya. Paris : L’Harmattan.
    (cet article interroge la possibilité d’une muséographie réflexive)

    Ces trois dernières références abordent la réflexivité en sciences de l’éducation à travers le concept de métacognition:

    Flavell, J.H., (1976). Metacognitive aspects of problem-solving. In L.B., Resnick (Ed.). The nature of intelligence. Hillsdale, N.J.: Lawrence Erlbaum Associates.

    Gombert, J.-L. (1990). Le développement métalinguistique. Paris : Presses Universitaires de France, Collection Psychologie d´aujourd´hui.

    Noël, B. (1997). La métacognition. Paris, Bruxelles : De Boeck Université.

    Bonne lecture,


    Eva Sandri
    Doctorante Contractuelle Chargée d’Enseignement
    Doctorat international muséologie, médiation, patrimoine
    Centre Norbert Elias, Équipe culture et communication
    Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse / UQAM

    • Mélodie Faury dit :

      Je vous remercie à mon tour d’avoir saisi l’invitation à contribuer à cette bibliographie ! Et merci pour toutes ces références. Au plaisir de discuter de ces questions (je vois que nous faisons partie du même centre de recherche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *