[Séminaires] GRASS “Groupe de Réflexion Autour des Savoirs Situés”, Montpellier, 2019-2020

Thème de l’année universitaire 2019-2020 : Pratiques de positionnement dans la recherche

Organisation :

  • Axelle Cressens (docteure en philosophie, membre associée de CRISES EA 4424) : axelle.cressens@gmail.com
  • Yosra Ghliss (doctorante en sciences du langage, U. Paul-Valéry Montpellier) : Yosra.ghliss17@gmail.com

Présentation 

Le projet GRASS “Groupe de Réflexion Autour des Savoirs Situés” a pour but de créer au sein de l’université un espace de travail et d’échanges consacré aux pratiques de recherche et d’enseignement en SHS, à la lumière des interrogations éthiques et politiques qui s’y imposent. Cet espace, destiné en premier lieu aux doctorant·es et jeunes chercheur·es, sera un lieu de réflexion et de partage d’expériences, afin d’explorer de différents parcours de recherche et des questionnements que nous nous posons en tant que chercheur·es. Parti de l’idée que tout savoir et toute recherche sont “situées” culturellement et socialement (Haraway 1988, 2007), partagée par les épistémologies féministes et décoloniales, le projet vise à mettre au jour, au cours de 3 séances, des enjeux éthiques et politiques dans la recherche et l’enseignement supérieur, des transformations du milieu universitaire compte tenu des luttes féministes, queer, décoloniales, anti-racistes, etc., ou encore des expériences de l’injustice et de l’oppression et des positionnements liés à la situation des jeunes chercheur·es.

 

PROGRAMME

Séance 1: 16 décembre 2019 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

Axelle Cressens (philosophe,  Université Paul-Valéry Montpellier 3)

Yosra Ghliss (linguiste, Université Paul-Valéry Montpellier 3) 

Vers une recherche doctorale “située” : réflexivité scientifique, interrogations éthiques et pratiques pour la (re)construction de point de vue

La première séance aura exceptionnellement lieu dans le cadre des formations doctorales de l’ED 58 : lien

 

Séance 2 : 6 février 2020 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

Mélodie Faury (docteure en STS Science and Technological Studies, Université de Strasbourg) :

 Sentir-penser et habiter le trouble épistémologique 

Vanina Mozziconacci (philosophe et MCF en sciences de l’éducation Université Paul-Valéry Montpellier 3) : 

Faire une thèse (en) féministe. Mise en situations, prises de position

 

Séance 3: 20 avril 2020 [lieu à préciser]

Rose Ndengue (Politiste et socio-historienne, Université de Rouen) :

Cheminer en féministe des marges dans l’ESR français : enjeux et perspectives 

Lisa Hammar (Chercheuse en littérature, Université de Lorraine) :

Penser la poésie postcoloniale, contemporaine et féministe à l’épreuve de l’universalisme littéraire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.