« Corps, sexes et cultures » – Février 2014 – Par Philippe Liotard

Suite des sommaires illustrés, pour reparcourir un an de richesse des écrits partagés, mois par mois, par les locataires généreux de la Villa réflexive.

1er février 2014 –  “le corps, le sexe et la culture pour entrer dans la danse

jean_luc_verna4« Bonjour aux habitants et aux visiteurs de la #Villa_Réflexive et merci aux propriétaires de m’y accueillir pour ce mois de février 2014. J’ai apporté quelques notes. Ça change des fleurs ou du pinard qu’on offre à ses hôtes, un bouquet à madame, une bouteille à monsieur. Ces notes, sont des notes maison. » […] »

2 février 2014 – “Sociologie littéraire de l’identité et de la sexualité…

9782021117707 » note 5: Traiter un mec de pédé et lui casser les dents parce qu’il est différent, c’est pas naturel. Le traiter de pédale c’est pas hormonal.
L’insulte, la violence gratuite sont des traits culturels et des marqueurs sociaux. (…) Dans son roman, Edouard Louis illustre la manière dont l’éducation – faite de tout un tas de détails qui ont leur importance – produit ce qui est « dans la nature des choses ».[…] »

5 février 2014 – “Patrimonialisation de la Masculinité

Bep6w6_IYAAIRPi« note 6: Le cœur de la discussion souterraine n’est pas tant la différenciation des sexes c’est la sexualité a-t-on pu entendre ce matin sur France Culture dans le débat sur la famille pour lequel l’invité était François de Singly. Oui, la tension souterraine concerne bien le sexe, pas le genre. C’est à ça qu’il faut travailler, à comprendre ce que ça représente le sexe comme pratique, à ce que ça forge au corps comme convictions. C’est ce travail de la culture, par le lent et profond parcours de l’éducation, qu’il s’agit d’interroger parce que le sexe que l’on fait marque, (dé)valorise, hiérarchise, selon que l’on est une femme ou un homme. […] »

6 février 2014 – “de la complémentarité biologique des sexes à la fabrique complémentariste des identités

Brave_New_World-Huxley-1931« Note8: Biologiquement, les mâles et les femelles sont complémentaires. La rencontre de leurs gamètes suite à un accouplement peut générer la vie, après une période de gestation, d’un petit de l’espèce considérée… C’est la fonction biologique de reproduction à laquelle aucune espèce de mammifères ne pouvait échapper jadis… […] »

6 février 2014 – “Patrimoine de la masculinité: sexe and sport and rock’n roll

john_bonzo_bonham-le-cogneur« note 10: La dixième note sera un peu plus longue que les précédentes (mais la 11 sera très courte tout en bas ;-). Elle montre aux visiteurs de la #Villa_Réflexive que je peux livrer autre chose que des amuse-gueule, même si je ne suis pas un spécialiste des plats traditionnels, plats qui d’ailleurs sont parfois trop copieux, voire indigestes si le tournemain du chef n’est pas au rendez-vous. Cette note est plus longue parce qu’elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche déposé à l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dont nous devrions sous peu recevoir une réponse. […] »

6 février 2014 – “violence de la rupture

article_Photo_RDP_1601« note12: Il y a quelque chose de violent dans une rupture amoureuse. Toujours, s’il y a de l’amour. D’ailleurs, Eva Illouz, s’est demandé dans un ouvrage récent Pourquoi l’amour fait mal (Elle est interrogée ici par Laure Adler sur @franceculture). Dans son essai de 1977, Fragments d’un discours amoureux, Roland Barthes désigne certaines de ses notices par des termes indiquant la souffrance: Catastrophe, Pleurer, Pourquoi, Regretté, Suicide... […] »

8 février 2014 – “Pour en finir avec les gros mots. Aujourd’hui: le genre

L'Arabe et la Femme blanche« note13: D’après ce que j’ai lu dans la presse, il semblerait que des manifestations se tiennent un peu partout depuis quelque temps pour « en finir avec la théorie du genre à l’école ». Il semblerait même que ce terme soit devenu si « dangereux » que le gouvernement l’ait retiré de toute sa communication. Un peu comme race, quoi. Il est interdit de parler de race. Recourir à l’usage du terme race serait raciste. […] »

11 février 2014 – “Qu’arrivera-t-il aux enfants?

« note 15: « qu’arrivera-t-il aux enfants qui ne font pas leur prière?
qu’arrivera-t-il aux enfants qui dorment dans la rue?
qu’arrivera-t-il aux enfants qui n’apprennent par leurs leçons?
[…]
qu’arrivera-t-il aux enfants qui gravent avec une lame de rasoir rouillée sur les troncs d’arbre, des coeurs, leur prénom, le prénom de leur bien aimée
qu’arrivera-t-il aux enfants? […]
ils iront en enfer » (Daniel Darc, « Les enfants », Chapelle Sixteen, 2013) […] »

13 février 2014 – “Corps d’homme pour la Saint-Valentin

SX-Power-Capture-ecran-2014-02-13-08.06.50« note 16: Le corps des hommes, parlons-en du corps des hommes. Et pas seulement parce que le frontispice de ce mois de février dans la #Villa_Reflexive est marqué par « le corps de métier » de Jean-Luc Verna. Parlons du modèle de virilité qui fait vibrer… et pas seulement dans La belle et ses princes. Dans cette fiction-réalité une femme doit choisir parmi plusieurs hommes. Deux groupes d’hommes lui sont proposés: un groupe de beaux gosses aux corps bronzés, travaillés, musclés et un groupe d’hommes plus ou moins laids mais avec des qualités humaines indéniables. Le corps ou le coeur? Telle est la question. […] »

16 février 2014 – “des hommes, des femmes, des corps amputés et appareillés

femme-prothese-lean_in« note 20: Hier, sur Facebook a circulé, parmi mes amies de divers réseaux féministes, une page présentant quarante-quatre photos visant à changer les représentations communes sur les femmes (44 Stock Photos That Hope To Change The Way We Look At Women). Ces 44 photos sont-elles-mêmes extraites d’un travail plus ambitieux présentant 2500 images issues de la bibliothèque Lean in pour changer les représentations stéréotypées des femmes. Parmi elles, plusieurs m’ont interpellé bien sûr, compte tenu de mes travaux et recherche. […] »

17 février 2014 – “Du discours, des débats et du handicap, quelques éléments de réflexion

« note 25: Cette note, est une succession de notes reprenant les grandes lignes de l’intervention  faite au séminaire « Corps, sport, handicap », le lundi 17 février 2014, organisé par Sylvain Ferez, du laboratoire Santé et éducation, Situation de Handicap (Sant.E.Si.H.) de l’Université Montpellier1. Elle est consacrée à la question de l’analyse du discours et de son intérêt dans la compréhension d’une réalité sociale: l’usage des prothèses des membres inférieurs dans le cadre de la pratique sportive compétitive. […] »

18 février 2014 – “le djihad contre les femmes parisiennes

« note 40: Dans l’invité des matins, sur France culture, le sujet est consacré aux djihadistes belges, canadiens ou français. Omar Ouahman a interviewé via Skype plusieurs d’entre eux. Très intéressant d’entendre comment s’est constituée la motivation de ces jeunes hommes de 18 à 30 ans. L’un d’entre eux explique très simplement comment il a d’abord quitté la banque où il travaillait pour se rapprocher de l’Islam, puis il a commencé à travailler la nuit pour ne plus voir les femmes mal habillées à Paris. Puis il est parti se battre en Syrie. Une logique vers ce qui lui semble juste. […] »

21 février 2014 – “Hulk est un mauvais homme

hulk-2003-116-g« note 41: Hulk est un homme qui devient mauvais. Il est un homme qui se transforme en mastodonte, en monstre, en non plus humain. Il échappe à la masculinité ordinaire pour se barder d’une musculature extraordinaire et se doter d’une bestialité brutale. Au cinéma, il faut un Mister Olympia (Lou Ferrigno) pour l’incarner. […] »

25 février 2014 – “Tyson: de la fragilité d’un homme de fer

Mike_Tyson-Equipe-magazine-28-octobre-2000

28 février 2014 – “du corps qui fond et des mots qui en sortent

« note 49: C’est mon dernier jour dans la #Villa_Reflexive. J’y ai été bien tout au long de ce mois de février, à noter quelques idées, au fur et à mesure des jours. Mais ça passe vite un mois, surtout février. Ça passe vite quand on est bien mais c’est terriblement long quand on est seul. Ce soir, je quitte donc la #Villa_Reflexive. Je laisse cette place où j’ai aimée me réchauffer à la cheminée des mots partagés. […] »


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l’information et de la communication / STS
Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *