Réflexivisée

Photographie : Rodrigo Basaure, certains droits réservés (Creative Commons)

Peut-on être en permanence dans l’effort réflexif ?

Comment éviter la paralysie du tout incertain ?

Un balancement permanent…

… entre une source inépuisable de réflexions,

et un puits sans fond dans lequel on peut se retrouver plongé.

De l’enjeu d’alterner…

… entre l’impensé identifié, et assumé (pour un moment) comme tel, et la réflexivité féconde,

entre la sécurité, la facilité des évidences et l’enthousiasme des incertitudes,

entre le confort du connu et l’incommensurable des questionnements sans fin…

Un équilibre instable, qui cherche en permanence son centre de gravité.

« Danse du désespoir et de la désillusion », extrait du film Dans la peau de John Malkovich

Pour citer ce billet :
Faury, Mélodie (7 février 2012) “Réflexivisée”. Espaces réflexifs [carnet de recherche]. Consulté le ….  http://reflexivites.hypotheses.org/549


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *