[Regard] – #reflective

reflective
   adj
   (=contemplative)
[person, mood]  méditatif(-ive)
[surface, pool]  réfléchissant(e)

J’utilise une apps iPhone pour faire des clichés photographiques rapides et sympathiques (selon les goûts). Il s’agit d’Instagram ! Certains d’entre vous connaissent, d’autres la découvriront (pourvu qu’ils aient un iPhone1). Tous les lundis, sur le blog d’Instgram2, vous retrouvez un florilège des photos du week-end passé sur le thème d’un hashtag ((Lien très intéressant découvert aujourd’hui même sur twitter. Vous avez dit sérendipité ?)) déterminé. Et le hasard ou la fameuse loi de la  magique sérendipité a voulu qu’il s’agisse de #reflective…

Weekend Hashtag Project : #reflective

2769 Hits le 09.01.2012 à 19:46 heure locale

A la lumière de ces photos et en tenant compte de la traduction/définition du mot reflective, je réalise que les miroirs sont une vision assez simpliste de la réflexivité. Peut-être est-ce le verre tout court qui est le matériau pour une réflexivité du « dedans » et du « dehors » à la fois. Je dis le verre, mais tout simplement la transparence de la matière quelqu’elle soit qui permet de voir autrement, au même moment où l’on se perçoit dans cet autrement. Une vision de l’intérieur mais aussi de l’extérieur : un soi qui serait à la fois présent et absent. Un écho…

Je pense aux vitrines. Si vous y faites attention, les vitrines sont bien plus malignes que les miroirs et, selon les heures et les lumières, elles vous offrent leur contenu en même temps qu’elles vous offrent leur environnement immédiat, qui se reflète subtilement dans sa matière, vous compris. C’est peut-être cela la réflexivité : être face à l’objet étudié, le voir clairement, tout en étant capable de percevoir l’incidence3 environnemental, cet insaisissable que l’on devine par ses contours plus ou moins flous. Et à bien y penser, lorsque je regarde ce qui se trouve derrière la vitrine, je ne regarde plus cet alentour qui s’y projette, ni même mon pâle reflet. Et de même, si je pose mon regard sur la projection de cet environnement ou sur mon image dans la vitre, alors je ne puis regarder de la même façon de l’autre côté. Mon attention se porte ou sur l’un ou sur l’autre. Et pourtant mon oeil voit les deux à la fois avec une mise au point différente selon celui que je privilégie : flou ou net. C’est dans cette frontière, dans cette mise au point impossible que se trouve l’insaisissable à saisir. Et c’est dans l’errance méditative ou la contemplation réfléchissante que soudain surgit… l’inattendu. Ne l’espérant plus ou l’espérant encore, le rendant toujours surprenant.

@sideshowjen

  1. Elle ne fonctionne que sur cet appareil à ce jour. []
  2. Il est hébergé par la plateforme tumblr. []
  3. 2. PHYS. et OPT. Direction d’un rayon lumineux qui rencontre un corps réfringent, une surface réfléchissante. Et que m’importe (…) les monades, (…) le rapport des sinus d’incidence et de réfraction, et tant d’autres subtilités (Sand,Hist. vie, t. 3, 1855, p. 307). – cnrtl []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *