Peer-review : encore un biais d’évaluation ?

Pour être recruté(e), comme pour avancer dans sa carrière, il faut publier. La procédure de publication inclue une étape de relecture par les pairs,  peer-reviewing, sur laquelle se base l’éditeur pour accepter ou non la publication. Pourrait-il y avoir une discrimination de genre à cette étape ? Cela paraît peu probable, et pourtant.

Le journal Behavioural Ecology, en 2001, a changé sa procédure de relecture : celle-ci est devenue « doublement anonyme », c’est-à-dire que le relecteur ne connaît pas le nom des auteurs, et réciproquement. Une étude [1] a été menée sur les publications passées par la procédure avant 2001, c’est-à-dire avant anonymisation, et après changement de procédure. Il s’avère qu’après 2001, le nombre d’articles publiés a globalement augmenté, et cela pour les articles avec un premier auteur homme ou femme. En revanche, cette augmentation a été significativement plus importante pour les auteurs femmes que pour les auteurs hommes : la proportion d’articles avec une première auteure  a augmenté de 8% (et celui avec un premier auteur homme a ainsi diminué de 8%). Une telle évolution n’a pas été observée sur la même période pour d’autres journaux qui n’anonymisaient pas les articles relus.

Pourquoi la plupart des journaux refusent-ils aujourd’hui de passer en double-anonyme ? Plusieurs raisons sont invoquées, comme le besoin de vérifier les autres travaux réalisés précédemment par les auteurs… Mais aucun doute que cela laisse toute la place à des discriminations inconscientes comme à des rivalités ou stratégies de réseau. Cela laisse songeur.

 

Référence
[1] Double-blind review favours increased representation of female authors. AE Budden et al. Trends in Ecology & Evolution. 2008


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search