Ouvrir en grand les volets : la Villa revit

À Louise Merzeau

« Et de même qu’on n’habite pas, qu’on ne transforme pas en son logis, un appartement du seul fait qu’on s’en sert – pour dormir, manger, travailler-, mais parce qu’on y séjourne, de même on habite une ville lorsqu’on se plaît à y flâner sans but ni dessein, les innombrables cafés qui flanquent les rues, et devant lesquels s’écoule la vie de la ville, le flot des passants, renforçant ce sentiment d’être chez soi. »

H. Arendt à propos de W. Benjamin

Nous avons ouvert les fenêtres, secoué les tapis, passé un coup de peinture fraîche sur les murs, tondu la pelouse et touché les arbres encore jeunes, nettoyé de fond en comble, du grenier à la cave, en passant par le séjour et sa cheminée, les livres un peu poussiéreux mais aux couvertures chaleureuses, repensé à toutes les lectures faites ici, à toutes ces rencontres, ces discussions animées, ces passages rapides, ces installations plus longues et paisibles, les errances parfois, la solitude et le bruit des colocations et de l’auberge espagnole. Nous avons souri au calme que toute cette vie dans cette Villa nous apporte. Et souri encore en pensant aux visages et paroles à venir, aux échanges timides ou emballés qui pourraient encore s’y dérouler.

Un refuge, un tiers-lieu d’émergence et de surprises, de douceur, de colère ou de réflexions inattendues.

Un lieu numérique à part que nous ouvrons à nouveau, parce qu’il est difficile de savoir les volets fermés dans ce monde où la parole et la réflexivité sont des dynamiques, des ressources personnelles et collectives si précieuses : de véritables biens à mettre en commun, à enrichir ensemble, à explorer en bouclant en tout sens.

Merci à tout.e.s les amie.s de la Villa, lectrices et lecteurs, habitantes et habitants, visiteuses et visiteuses passagers.

C’est par votre pensée que vous rendez les Espaces réflexifs si vivants et réels.

Nous ouvrons à nouveau les locations, pour deux mois cette fois, avec des invité.e.s autant que l’habitant.e. le souhaite. N’hésitez pas à nous contacter si le séjour vous tente.

Et bienvenue à nouveau dans la Villa réflexive !

Mélodie Faury & Florence Piron


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *