« Ecouter, lire et parler du genre – Partir en exploration » – Mars 2014 – Par Mélodie Faury

Suite des sommaires illustrés, pour reparcourir un an de richesse des écrits partagés, mois par mois, par les locataires généreux de la Villa réflexive.

1er mars 2014 –  “Je pars en exploration

les-trois-singes-de-la-sagesse-fond-blanc« Je pars en exploration. Sur la question du genre. Parce que j’ai eu froid dans le dos, une nouvelle fois, c’est un peu trop courant en ce moment, quand j’ai lu et entendu qu’il y aurait des mots qu’on ne doit plus dire ou lire. […] »

3 mars 2014 –  “Avant d’entrer dans la matière – La méthode après l’intention

© Maxime Faury  « Par où commencer ? Sûrement pas par l’actualité justement. Je cherche à me faire une idée apaisée et à distance de ce que le « genre » peut avoir à nous dire de notre société actuelle, mais pas dans le « feu » de l’actualité et des passions idéologiques déchaînées. Pendant un mois d’écriture dans la Villa Réflexive, je ne verrai qu’un tout petit extrait de la question, mais suffisamment j’espère pour changer mon regard, pour alimenter mes questionnements. Suffisamment en tout cas pour partager quelques ressources. […] »

4 mars 2014 –  “Comprendre les études de genre : mes points de départ – 1/2

Capture d’écran 2014-03-03 à 10.30.15 « En tant que chercheuse, et en tant que femme de cette époque, ce qui m’intéresse avant tout ce sont les études scientifiques qui questionnent les évidences, les idéologies, les points aveugles de la société dans laquelle nous co-vivons. Les études qui nous mettent en réflexivité. Et les gender studies sont sans aucun doute dans cette dynamique : c’est d’ailleurs pour cela qu’elles suscitent tant de réactions. […] »

10 mars 2014 –  “Comprendre les études de genre : mes points de départ – 2/2

Capture d’écran 2014-03-10 à 14.56.08« Je ne pars jamais en exploration sans boussole, c’est-à-dire sans question qui me sert de fil conducteur. Concernant les études de genre, je choisis une problématique : en quoi les gender studies viennent-elles déstabiliser ce qui paraît connu a priori ? Quelles sont les certitudes qu’elles interrogent ? Comme souvent, cela passe par la remise en question, la remise en mouvement de nos certitudes, et en particulier par le fait de considérer que les mots ont un sens et que cela ne va pas nécessairement de soi. […] »

18 mars 2014 –  “Histoire de genre #1 – Juste une femme – Anne Sylvestre

« Parce qu’on ne peut pas intervertir « femme » avec « homme » dans cette chanson, c’est qu’il doit y avoir quelque chose du genre.[…] »

18 mars 2014 –  “Histoire de genre #2 – Herculine Barbin

Capture d’écran 2014-03-18 à 16.14.52 « A l’occasion de mon exploration, je découvre l’histoire d’Herculine Barbin, dont certains textes sont disponibles en ligne et dont le récit autobiographique, « Herculine Barbin dite Alexina B. », fut publié par Michel Foucault en 1978. […] »

18 mars 2014 –  “Histoire de genre #3 – Twitter et le #djendeur ou #gender

Capture d’écran 2014-12-19 à 16.59.47« A suivre pour des informations et ressources toujours pertinentes sur le genre (généralement à 21h….): @SH_lelabo, journaliste du magasine « Sciences humaines » ; et pour un bon exemple d’utilisation de Twitter comme outil de veille collaborative […] »


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *