Chercheurs, chercheuses : quelques chiffres

La communauté scientifique elle-même est consciente de l’existence d’un déséquilibre hommes-femmes, au moins en termes de chiffres (la question du déséquilibre en termes de « pouvoir » par exemple est rarement abordée). Une courte infographie récemment publiée dans Nature [1] illustre ces chiffres.

Un point marquant concerne le déséquilibre croissant au fil de la carrière : dans les universités européennes, les femmes représentent 36% des docteurs , 33% des « junior faculty members », et seulement 11% des « senior faculty members ». Il faut bien entendu replacer ces chiffres dans une dynamique temporelle : qu’en était-il il y a 30 ans ? Est-ce que les femmes représentaient aussi 33% des junior faculty members, ou moins ?

Aujourd’hui, les femmes restent moins nombreuses à candidater sur des postes de recherche (environ 20% en biologie, physique, chimie aux Etats-Unis), même si elles ont au moins autant de chances que les hommes d’être recrutées lorsqu’elles candidatent. Ces chiffres sont cependant contredits par une étude qui révèle un biais de genre dans les procédures de recrutement [2] (qui fera l’objet du billet suivant). Ces chiffres sont donc à discuter, et restent bien sûr variables selon les universités, et les disciplines.

Un autre point significatif concerne les écarts de financement et de salaire : le montant des financements attribués à des femmes en 2012 au NIH (National Institute of Health, équivalent de l’inserm aux Etats-Unis) est en moyenne de 420 k$, vs 500k$ pour les hommes. Toutes positions confondues, le salaire médian des femmes est 18% plus faible que celui des hommes (il faudrait cependant regarder ce chiffre à position équivalentes pour pouvoir émettre des interprétations).

 

— Références:
[1] Inequality quantified: Mind the gender gap. H. Shen. Nature News. 2013
[2] Science faculty’s subtle gender biases favor male students. C. Moss-Racusin et al. PNAS. 2012


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *