Point final. L’invention du biais

Pour terminer ce séjour, je vais parler de couture. Dans les années 1920, Madeleine Vionnet invente la coupe en biais. Le biais, en couture, c’est le fait de couper un vêtement dans la diagonale du tissu et non dans le sens du droit fil (celui du déroulé du rouleau). Le biais permet au tissu une élasticité qui lui donne un tomber souple, et permet des effets enroulants voire moulants. Raison pour laquelle le biais fait disparaître le corset : on ne peut mouler souplement la rigidité de la contrainte. Madeleine Vionnet est une couturière féministe, qui a libéré les femmes de leur emprisonnement corporel. Ses modèles travaillent la diagonale et exploitent le latéral. Évidemment, le biais et le côté ont des affinités. La couture et la recherche me semblent des activités bien analogues. Nous avons trop longtemps écrit dans le droit fil. Écrivons dans le biais. Le biais du pas de côté. Là où est la liberté de penser.

Diaporama sur puretrend.fr, 11 août 2009

Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l’université Paris 13

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. françois Jeanparis dit :

    je me promets de suivre même à distance votre pensée et vos travaux
    j’irai également du côté de cette villa,je verrai…si ce pas de côté mène quelque part.je pensais que votre pensée ne manquerait pas de citer le fameux pas de côté freudien que représentent le lapsus, l’acte manqué, ou l’erreur qui ont donné naissance à la pensée psychanalytique. Finalement, le « génie » pourrait bien nicher à cet endroit. Merci pour le tricotage que vous proposez. C’est une image que l’on propose parfois,lorsque l’on veut parler de faire du lien. Vous vous engagez assez vite sur le chemin de traverse,reculez d’un pas. Que voyez vous maintenant?
    Merci pour la belle image de la « boiterie crétratrice »

  2. Olga Theuriet dit :

    Puis-je préciser au sujet de Madeleine Vionnet, qu’elle a été connue pour couper des vêtements dans le biais mais n’a pas inventé la coupe en biais. Ce n’est pas la même chose parce que le principe du biais existait longtemps avant elle même s’il était réservé à des parties plus ou moins visibles des vêtements, pour sa fonction technique dans les arrondis du corps (encolure, emmanchure etc.).
    Merci pour votre belle contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *